Activités éditoriales

Fiction
Une nouvelle collection dans laquelle s’inscriront romans et nouvelles.

Jacqueline Bourreau - La Tourmente

Joseph Thermac
Du sublime moderne
La Fabrique du pré, 2018, 216 p., 16 €.
Recueil de dix nouvelles, illustrées de cinq dessins de Chantal Prévost

L’entrée d’un garçon au collège,une visite au musée d’Orsay, une fuite d’eau dans un appartement, un rendez-vous dans une  brasserie parisienne, un voyageur de commerce invité à passer la nuit dans la maison de campagne de l’homme qu’il a pris en  stop. Un univers ordinaire, décalé pourtant de quelques pouces, pour placer en pleine lumière ce qui anime l’esprit humain, de confusion, de désir et d’espoir.
Le trouble s’installe avec le trio de tueurs grotesques, qui ne se nomme que par Nous, sur les traces de l’individu qu’ils fantasment, adulent et haïssent ; il s’aggrave avec les nébuleux agissements des occupants d’un certain Château, où, comme lu dans un miroir au plomb, le récit s’ouvre sur la dernière phrase du roman (inachevé) de Kafka et se termine sur la première.
 Du sublime moderne recueille dix nouvelles de Joseph Thermac - parues précédemment en revues. Le titre générique reprend celui de la dernière nouvelle, qui, en sept points, s’amuse des conventions les plus éhontées de nos façons de penser, de nous voir - et qui conte (peut-être) une rencontre amoureuse dans un ascenseur.
Pour notre bonheur ? Notre jubilation, seulement.

 

Collection : « Comme l'un de nous »
Cette collection rassemble des récits de vie, d'heures choisies, exaltantes ou dramatiques, que l'auteur a tournés en mots, pour nous les faire partager.

 

Jacqueline Bourreau - La Tourmente Jacqueline Bourreau
La Tourmente
La Fabrique du pré, 2005, 209 p., 18 €.

La Tourmente , ce sont les mauvais coups du destin, qui a choisi comme théâtre, dans les années 1990, un recoin tranquille du pays d'Anjou, le Bois des Gâts. Jacqueline, qui vécut jusque-là à peaufiner les charmes de sa vie de famille, entre son mari et ses cinq fils, est confrontée à un drame où le mystère des corps vient martyriser l'âme. Tenue de se découvrir autre, Jacqueline se précise, dans l'épreuve, ce qui du monde l'émerveille toujours.

Ce récit autobiographique nous apprend, en dernier ressort, comment une vie se retisse au fil clair de l'écriture. Comme dans le sous-bois, au matin, un rai de soleil relie le tapis de feuilles sèches à la respiration du ciel.

 

Madeleine Thermac Lefort - Mémoire d'une madeleine Madeleine Thermac Lefort
Mémoires d'une madeleine
La Fabrique du pré, 2004, 238 pages,
ouvrage illustré de photographies,
dont trois cahiers photos sur papier couché mat, 15 €.

Née en 1916, Madeleine Thermac tire son sentiment d'émancipation de l'aventure qu'elle vit, jeune fille, dans le scoutisme féminin, entre 1925 et 1935. Le père Antoine Dieuzayde, aumônier des Guides de France, a sur elle une influence déterminante. Au moment de la Seconde Guerre mondiale, ce jésuite d'une personnalité exceptionnelle conduira Madeleine et celui qui va devenir son mari, Henri Lefort, à participer à la Résistance. La paix revenue, ses études de pharmacienne feront assumer à Madeleine le rôle d'assistante auprès d'Henri, médecin radiologue à Bordeaux.
Veuve en 1996, Madeleine s'applique alors à mener à bout ces Mémoires d'une madeleine, qui s'étalent sur près d'un siècle. Peinture vive d'une génération, d'un milieu, et d'une région fortement typée, entre Périgord, Landes arcachonnaises et Pyrénées.

Contact

La Fabrique du pré
Le Pré-Boulay
8, Route de la Feuillie
27480 Fleury-la-forêt

Tél. 02.32.48.16.89

Se procurer CES OUVRAGES

Ces ouvrages sont disponibles auprès de la Fabrique du pré. Paiement par chèque, frais de port gratuits.